Le traitement des déchets verts est un véritable enjeu pour les communes rurales du Savès et d’ailleurs.

Il faut tout d’abord rappeler qu’il est interdit de bruler des déchets verts à l’air libre.

« Pourquoi cette interdiction ?

Brûler des déchets verts, surtout s’ils sont humides, dégage des substances toxiques pour les êtres humains et l’environnement (des particules fines notamment) . Par exemple, brûler 50 kg de végétaux à l’air libre émet autant de particules fines que rouler pendant 14 000 km avec une voiture à essence neuve.

Il faut également tenir compte des possibles troubles de voisinage (odeurs ou fumées) et des risques d’incendie.

En cas de non-respect de l’interdiction

Il est possible d’alerter les services d’hygiène de la mairie en cas de non-respect de l’interdiction de brûler les déchets verts chez soi.

La personne qui brûle des déchets verts à l’air libre peut être punie d’une amende de 450 € maximum. Si ses voisins sont incommodés par les odeurs, ils peuvent par ailleurs engager votre responsabilité pour nuisances olfactives. »

Voir : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F31858

Quelles sont les solutions possibles ?
  1. La collecte individuelle ou collective en déchetterie pour une valorisation par des entreprises spécialisées.
  2. Le compostage et la paillage individuel ou collectif.
La mise en déchetterie

Pour les particuliers, il peut être difficile de porter leurs déchets verts en déchetterie en raison du volume qu’ils représentent et qui nécessite donc souvent une grande remorque. A cela s’ajoute le fait que les bennes de la déchetterie se remplissent rapidement en haute saison et l’usager peut se retrouver à devoir rentrer chez lui avec ses déchets.
Pour palier à ces difficultés la commune de Lombez mets à disposition de ses habitants des bennes de récupération. Le problème est que cette solution est couteuse (plus de 15 000 euros par an).

Le compostage et le paillage

Cette seconde solution, en version collective, a été mise en œuvre la commune de Simorre au moyen d’un espace de compostage collectif pour les déchets organique des ménages. Cet espace inclus une aire dédiée aux déchets verts tels que les tontes de gazon et les branchages.
L’avantage de la solution est qu’elle est peu onéreuse car gérée par les habitants eux-mêmes ; en revanche elle nécessite un travail conséquent pour les bénévoles qui la gère.
Pour faciliter le paillage et le compostage individuel, la commune de Montégut-Savès a opté il y a 18 mois pour la solution du broyeur de végétaux partagé.
C’est cette solution que nous préconisons pour faciliter la valorisation locale de ces déchets au moyen d’un broyeur professionnel garant d’efficacité et mobile grâce à un montage sur un châssis de remorque.
Plusieurs communes limitrophe pourraient s’associer pour proposer un matériel de ce type qui serait mis à disposition des habitants selon des conditions à définir.

Le broyeur que nous recommandons est fabriqué par une société savoyarde auprès : https://www.mecacraft.com/broyeur-thermique/30-broyeur-branche-tractable-chassis-routier-mecacraft-gsr151b.html. La commune de Montégut-Savès a acquis un modèle de la même marque mais non tractable avec un véhicule.

 

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire